Plan canicule 2018

Le premier échelon du Plan national canicule a été activé le 1er juin

Compte tenu du changement climatique, les phénomènes météorologiques de fortes chaleurs s’avèrent chaque année de plus en plus fréquents et intenses en France métropolitaine. Dans ce contexte, Le Ministère de la santé  a activé comme chaque année le Plan National Canicule (PNC) le 1er juin qui restera actif jusqu’au 15 septembre 2018. Son objectif est de mobiliser et d’impliquer l’ensemble des partenaires concernés dans leurs missions de prévention et d’accompagnement des populations, notamment les plus vulnérables.

En milieu de travail :

Aucun niveau maximal de température n’est imposé aux entreprises par le code du travail, mais celui-ci comporte des dispositions législatives et réglementaires afin d’assurer aux salariés des conditions de travail satisfaisantes en cas de fortes chaleurs.

Ce plan rappelle qu’en cas de vague de chaleur, les employeurs sont tenus de prendre, de manière pérenne, les mesures visant à assurer la sécurité et à protéger la santé des travailleurs de leurs établissements en prenant en considération les ambiances thermiques dont le risque de « fortes chaleurs », dans le cadre de sa démarche d’évaluation des risques, de l’élaboration du document unique d’évaluation des risques (DUER), et de la mise en œuvre d’un plan d’actions prévoyant des mesures correctives.

Le plan d’action de prévention comprendra notamment : aménagements d’horaires, limitation ou report des activités susceptibles d’avoir un effet délétère sur la santé de leurs travailleurs (port de charge, exposition au soleil aux heures les plus chaudes), installation de sources d’eau potable fraîche à proximité des postes de travail, en quantité suffisante, etc.

En 2017, 10 décès sur les lieux de travail attribuables à la chaleur ont été enregistrés au cours de l’été.

Chaleur excessive, informez-vous au quotidien !

Canicule info service : 0 800 06 66 66

Si, au cours de travaux exécutés en ambiance chaude, un travailleur présente l’un des symptômes suivants :

  • Grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges,
  • S’il tient des propos incohérents, perd l’équilibre, perd connaissance.

ATTENTION ! : il peut s’agir des premiers signes d’un coup de chaleur, c’est une urgence médicale.