Plan canicule 2018

Les fortes chaleurs ou les périodes de canicule semblent revenir cet été : les précautions à prendre ?

Le 25 juin, le Ministère de la santé a actualisé sa page d’information « Chaleur et canicule au travail : les précautions à prendre ». Dans le contexte sanitaire actuel,  le risque lié à la Covid-19 et le risque lié à la canicule doivent être évalués de façon concomitante.

Les dispositions de l’instruction interministérielle du 22 mai 2018 relative au plan national canicule sont reconduites  jusqu’au 15 septembre 2020.

En milieu de travail :

Ce plan rappelle qu’en cas de vague de chaleur, les employeurs doivent intégrer au « document unique » les risques liés aux ambiances thermiques et, dans le secteur du BTP, mettre à la disposition des travailleurs un local de repos adapté aux conditions climatiques ou aménager le chantier de manière à permettre l’organisation de pauses dans des conditions de sécurité équivalentes.

Le plan d’action de prévention comprendra notamment : aménagements d’horaires, limitation ou report des activités susceptibles d’avoir un effet délétère sur la santé de leurs travailleurs (port de charge, exposition au soleil aux heures les plus chaudes), installation de sources d’eau potable fraîche à proximité des postes de travail, en quantité suffisante, etc…
Les précautions habituelles doivent être maintenues.

Télécharger le dépliant d’information aux employeurs : vague de chaleur, je me prépare et j’agis

Les bons réflexes et conseil généraux s’appliquent aussi aux travailleurs : boire régulièrement, porter des vêtements légers si possible, protéger la tête du soleil, adapter son rythme de travail à sa tolérance à la chaleur, réduire ou différer les efforts physiques intenses, la cadence, la charge de travail par des cycles courts travail/repos, faire des repas légers et fractionnés et éviter les boissons alcoolisées…

Télécharger l’affiche d’information des travailleurs sur les fortes chaleurs à apposer sur les lieux de travail

Canicule et COVID-19

Une instruction interministérielle précise les adaptations du Plan National Canicule à mettre en œuvre dans le cadre de l’épidémie de COVID-19.

Cette instruction est complétée par des recommandations en matière d’aération, de ventilation et de climatisation pour le secteur travail.

Instruction interministérielle prévention de la canicule et COVID-19

Restez vigilant ! 

Si, au cours de travaux exécutés en ambiance chaude, un travailleur présente l’un des symptômes suivants :

  • Grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges,
  • S’il tient des propos incohérents, perd l’équilibre, perd connaissance.

ATTENTION ! il peut s’agir des premiers signes d’un coup de chaleur : c’est une urgence médicale.

Ventilation :

Le HSCP – Haut Conseil de la Santé Publique souligne l’importance du renouvellement de l’air, dans les différents espaces (bureaux, lieux de vie …), par une ventilation naturelle et mécanique.

Pour vous aider, téléchargez notre Questions/Réponses :

STL Limousin – Questions Réponses Climatisations